The Lovinator, il fallait l’inventer

Nous ne sommes même pas en juillet, et tout le monde parle déjà de “la rentrée”.On range, on remballe, la saison 2012 de la vie dite “active” est finie. Après les pavés, la plage. Les crème solaires, les marées, les surfeurs, les chichis… Et surtout, le fameux dragueur des sables.

Dommage qu’il n’existe que dans la pub.  Voici le Lovinator :  Docteur love, “romance creator”, “ambiance generator”.

The Lovinator a pour mission  ”to love the shit out of you”. Tout un programme (pour un jus de fruit suédois).

Lire la suite

Antigone de la Nouille is back

A  chaque baccalauréat, ses perles. A chaque dîner en ville son best-of. Les épreuves pas encore terminées, les perles 2012 sont déjà en ligne. Comme celle-ci par exemple. “Spinoza, c’est quelqu’un qu’on a vaguement vu en début d’année.” Si vous aimez le genre, vous pouvez aussi vous intéresser aux perles de librairie, rapportées par Jean-Loup Chiflet (John-Wolf Whistle pour ceux qui savent). La suite d’Antigone de la Nouille, des perles de librairie, paru en 2002.

Lire la suite

Tout nu et pas encore tout bronzé

Le Nord se gèle, le Sud se réchauffe. Mais “le risque de canicule semble nul” a déclaré Régis Crepet, spécialiste des prévisions saisonnières à Météo Consult dans le Parisien. Il aussi annoncé : “je ne dis pas que ce sera un été pourri mais que l’on altenera entre coups de chaud et orages”. Dites donc Monsieur Crepet, oserions-nous dire que vous ne vous ne vous mouillez pas trop ? Ah ah ah. En attendant de savoir si on arrivera à avoir la marque de nos tongues sur nos pieds tous bronzés, on peut saluer le courage des gens tous nus, qui n’ont pas froid (aux yeux).

Lire la suite

Le changement c’est maintenant

Comme dirait notre Président, le changement c’est maintenant”. Michel Jonasz nous  chantait déjà en 1976, “Changez tout”. Mais si, souvenez vous (Danielle Gilbert et Enrico Macias en cadeau sur cette vidéo). Il est vrai que c’est plutôt à la rentrée ou après les fêtes en janvier que l’on pourrait y penser. Mais en cette période estivale qui sent bon la Toussaint, pourquoi pas finalement ? Par exemple, voir Mrs Doubtfire d’un autre oeil, avec ce montage en version film d’horreur, avec un montage extra et une musique à faire peur juste comme il faut. On regarde ici. Ca change radicalement le scénario.

Lire la suite